Les vins de bourgogne

 

Les Appellations

            La hiérarchisation des appellations est simple. C'est une pyramide basée sur la qualité des terroirs. Les grands crus, se trouve à son sommet, puis viennent les premiers crus, les appellations communales ou villages. Les appellations régionales forment le socle de la pyramide. Cette indication du niveau de l'appellation est portée sur les étiquettes. Les grands crus, au nombre de 33, sont les vins les plus prestigieux. Les vignes sont implantées sur des terroirs d'exception. Les premiers crus sont des appellations communales suivies du nom de la parcelle de vigne, qui est reconnue pour ses qualités spécifiques. Les appellations communales portent le nom de la commune sur laquelle elles sont produites. Les vins d'appellations régionales sont produits sur l'ensemble de la Bourgogne, mais sur des zones délimitée. Le Crémant de Bourgogne, vin effervescent élaboré selon la méthode traditionnelle, est une appellation régionale. Le vin de Rully en est en  quelque sorte, le centre historique.

 

Les millésimes

            Le climat joue un rôle crucial dans la qualités d'un vin de Bourgogne. Année ensoleillée ou au contraire pluvieuse et les plaisirs de la dégustation varieront grandement. Le plaisir de l'amateur est de partir à la recherche de ces différences. Le climat septentrional de la Bourgogne convient parfaitement au chardonnay et au pinot noir. Lui, qui passe si facilement de la chaleur aux périodes plus froides, façonne les vins. Dans un bon millésime, vins blancs et vins rouges sont au meilleur après 5 à 8 ans, mais peuvent vieillir beaucoup plus longtemps.

 

 

© Copyright 2000-2003 - BONDOUX Damien - Tous droits réservés.